Actualités 2011

Ouest-France du mercredi 09 novembre 2011

400 embauches chez Airbus : deux fois plus que prévu

L'avionneur semble planer au-dessus de la crise. Il avait prévu deux cents embauches à durée indéterminée cette année dans les usines de Nantes et Saint-Nazaire : il en réalisera finalement quatre cents.

Le carnet de commandes déborde
1 231 commandes engrangées depuis le début de l'année, contre 428 pour Boeing ! Pas étonnant que les usines de Nantes (2 000 salariés) et Saint-Nazaire (1 800 salariés) turbinent à plein régime. Les cadences augmentent. Nantes, par exemple, fabriquait 38 caissons centraux de voilure par mois pour l'A320 au début de l'année, 40 aujourd'hui. Et les nouveaux avions se profilent, comme l'A320 NEO, moins gourmand en carburant que son prédécesseur.

150 embauches supplémentaires à Saint-Nazaire
À Saint-Nazaire, la mise en place de la chaîne de production de l'A350 emballe le rythme des embauches. Prudente au premier semestre 2011, la direction parlait de la création d'une centaine de postes. À l'approche de la fin de l'année, le compteur affiche 250 embauches en CDI (à durée indéterminée) : « Des créations nettes d'emplois », souligne le directeur des ressources humaines du site de Montoir-de-Bretagne, Dominique Legru. Auxquelles il faut ajouter 150 intérimaires, dont les missions peuvent durer jusqu'à 18 mois : « Pour nous, intérim est associé à opportunité et non à précarité. »
Ces nouveaux postes concernent pour une bonne moitié des compagnons : ajusteurs structure, monteurs de systèmes mécaniques, monteurs systèmes électriques. Les autres sont des cadres et ingénieurs, y compris pour les fonctions support qui doivent aussi s'adapter. « En fait, poursuit le DRH, nous avons principalement recruté pour l'A350 par mobilité depuis les chaînes de l'A320, l'A330 et l'A380. Ce personnel a suivi des formations notamment aux matériaux composites. Il a donc fallu procéder à des recrutements externes pour remplacer ces personnes sur leurs chaînes d'origine. »
Et la tendance va se poursuivre dans les prochaines années. « Environ 200 recrutements de compagnons à prévoir pour 2012 », envisage Dominique Legru, l'année de montée en charge de la production de l'A350.
Pour garnir ses rangs, Airbus avait anticipé depuis plusieurs années auprès des académies de Nantes et Rennes, pour créer des formations qui répondent à ses attentes. « Nous ne nous sommes pas trompés », conclut le cadre nazairien.

Une quarantaine d'embauches supplémentaires à Nantes
Au début de l'année, la direction avait prévu, à l'usine de Nantes, 108 embauches en CDI pour 2011. À la fin de l'année, elle en aura réalisé 150. Avec une cinquantaine de départs cette année, le solde de créations nettes d'emplois devrait donc s'élever à une centaine.
D'ores et déjà, 122 recrutements ont été effectués : 54 « cols blancs », les ingénieurs, cadres, administratifs, techniciens et 68 « cols bleus », les compagnons. Parmi ces derniers, douze étaient apprentis chez Airbus, et 45, intérimaires.
Force ouvrière, la première organisation dans l'usine, juge cet effort « appréciable mais insuffisant ». « On est à bloc, résume Michel Pontoizeau, de FO. Ce n'est pas 150 embauches qu'il faudrait cette année, mais le double. »
FO comme la CGT pointent le nombre important d'intérimaires dans l'usine : ils sont 300. « Il faut résorber la précarité en embauchant en CDI », poursuit Michel Pontoizeau. « Théoriquement, l'intérim est destiné à pallier un surcroît d'activité temporaire, analyse Yves Devedec, de la CGT. Or, le surcroît d'activité est permanent... »
Cyrille PITOIS et Jacques SAYAGH

Double victoire pour la Renault Campus

La saison Formule Campus finit en beauté avec deux victoires à l'équipe Marcel-Callo - Issat.

 David et Camille, les 2 vainqueurs de Beaupréau

Le team Callo-Issat est engagé depuis plusieurs années dans le championnat automobile « Les lycées dans la course ». Le comité régional de sport automobile de Bretagne-Pays de la Loire prête la même Renault Campus 110 CV à sept établissements de l'Ouest, engagés dans la compétition. Une saison de sept épreuves de slalom. À Marcel-Callo, le team Callo-Issat, sept élèves mécaniciens et leurs professeurs de mécanique, se réunit chaque mardi soir pour optimiser les performances de son véhicule.

Notamment en affinant les réglages freins, châssis, direction, pneumatiques ... Un vrai travail d'équipe. Et une équipe au sein de laquelle règne une grande complicité entre élèves et professeurs.

Le week-end dernier, lors de l'ultime épreuve disputée à Beaupréau (Maine-et-Loire), le team Callo-Issat s'est surpassé avec une double victoire. Première place pour Camille Robino (déjà gagnante à Lohéac, en juillet) et première place aussi pour David Desmoulins, qui est enfin parvenu à dominer le pilote du lycée rival, le lycée nantais de la Joliverie, avec ses étudiants du BTS mécanique.

Une très belle fin de saison donc … dans l’attente de la saison 2012 que l’équipe commence déjà à préparer avec confiance.

D'après Ouest-France du vendredi 7 septembre 2011

 

L'Actualycée de fin d'année scolaire 2010-2011

Cette brochure en 4 pages est plus spécialement conçue pour les personnels de l'établissement; mais chacun peut la lire: d'où sa mise à votre disposition. Bonne lecture et bonnes vacances !
Actualycée-072011-pour-site-web.pdf

 

17 juillet 2011: Camille Robino à la première place

L'ASK Lohéac, conjointement avec l'écurie Cote d'Amour, organisait le 17 juillet une épreuve de slalom-poursuite sur la piste du Clos d'Ahaut. Cette épreuve ressemble à un « contre la montre » puisque le meilleur temps des trois manches est retenu: les départs avaient lieu toutes les 20 secondes et se faisaient 3 par 3.

Comptant pour une manche du championnat de France, cette première a rassemblé près de 110 pilotes regroupés dans différents groupes : loisirs avec des voitures de M. tout le monde, plus sportives, améliorées en groupe N, de compétition en groupe A, anciennes très performantes pour les F 2000, barquettes dans le groupe C, formule pour le groupe E. L’épreuve a énormément plu aux spectateurs, venus nombreux (plus de 350 entrées), mais aussi aux pilotes et aux organisateurs.

Parmi les pilotes, il fallait noter la présence d'élèves participant au challenge « Les lycées dans la course » avec le Lycée Marcel-Callo de Redon, le groupe CCI formation du Mans, le CFA de Vannes. Ces jeunes pilotes ont bien défendu leurs chances, à l'exemple de Camille Robino de Marcel-Callo qui a terminé 1ère de sa catégorie avec sa Formule Campus !

Ouest-France du mardi 19 juillet 2011

 L'équipe Campus    Camille au départ   Camille récompensée

7 juillet 2011: deux élèves du Lycée à la Sorbonne pour la remise des prix du Concours Général 2011

Un grand jour pour Tristan LE PETIT et Clément BRODU qui se sont vu remettre leurs prix à la cérémonie officielle de la Sorbonne.
Un grand jour aussi pour le Lycée Marcel-Callo puique c'est la première fois que nous avons le bonheur d'envoyer et d'accompagner deux élèves du Lycée pour cette remise des prix du concours général. Il faut dire que c'était bien engagé puisque pour la première fois aussi nous avions 5 représentants du Lycée convoqués aux épreuves finale de ce même concours, trois en génie électrotechnique et deux en maintenance automobile.
Et Tristan et Clément ont été primés à l'issue de ces épreuves: Tristan a obtenu le 2ème prix en maintenance automobile, et Clément a obtenu le 1er prix en génie électrotechnique ! A noter pour ce dernier qu'il avait déjà été médaillé d'or pour le concours national des meilleurs apprentis de France l'année scolaire précédente !

 Remise du 1er prix à Clément Remise du 2ème prix à Tristan

De vraies belles performances qui montrent leurs qualités technologiques et professionnelles. Et qui méritent bien que nous les félicitions. Ce que le ministère de l'éducation nationale fait aussi chaque année en recevant les lauréats de toutes les disciplines pour la cérémonie de remise des prix à la Sorbonne.
Clément et Tristan y sont donc allés le jeudi 7 juillet accompagnés de leurs familles et de deux représentants du Lycée, Philippe Hercelin, professeur principal de Tristan, et Pascal Duchêne, directeur d'études de Clément.

 Clément, ses parents et Pascal Duchêne Tristan, sa maman et Philippe Hercelin

 

11 au 18 juin 2011: des professeurs de Marcel-Callo membres du jury d'examen en Moldavie

Message des deux enseignants

Bonjour Jo
Nous sommes bien arrivés à Chisinau ; on a été pris en charge par Mihai à l’aéroport après une escale à Munich. Nous avons bénéficié d’une visite guidée de la capitale dimanche après-midi ; avant le gros orage de fin de journée. Aujourd’hui lundi nous sommes à pied d’œuvre pour la suite du programme.
Dans le cadre du partenariat entre le Lycée Marcel CALLO de Redon et le Collège des Transports de CHININAU, 2 professeurs ont en effet été délégués en mission sous l’égide de l’Ambassade de France. Cette mission étant double : participer à un jury d’examen pour une section bilingue français-moldave dans la section automobile (comme en témoigne l'article publié en page 5 du journal pédagogique Faclia du 25 juin 2011), et prendre contact avec les familles des 2 jeunes moldaves qui seront à leur tour scolarisés au Lycée Marcel-Callo en septembre 2011.

Article d Journal Faclia du 25 juin 2011

Mission accomplie ! C’était le 7ème voyage de Gilles OLLIVIER, professeur de mécanique auto, et le 1er voyage de Christian BERNARD, professeur de Français/Histoire-géo. Belle découverte ! Les Moldaves sont très accueillants !
Un voyage se profile de la Moldavie vers Redon en Octobre, mon prochain …. A suivre ...
Gilles Ollivier et Christian Bernard

  Mihai Porumbrica et Christian Bernard et Gilles Ollivier le 12 juin devant le Collège des Transports

  Le jury d'examen et les candidats

10 juin 2011: les entreprises de mécanique viennent promouvoir leurs métiers auprès des élèves du secteur usinage

Le vendredi 10 juin, à leur demande, trois entreprises partenaires du Lycée Marcel-Callo sont venues à la rencontre des élèves de baccalauréat professionnel Technicien d'Usinage pour leur présenter leurs entreprises et leurs besoins en personnels ayant fait une formation dans le domaine de la productique-usinage. Les propositions d'embauches présentes dans l'onglet "offres d'emploi" de ce site témoignent elles assi de ce besoin crucial des entreprises d'usinage de notre région en personnel qualifié.
Chacun des intervenants a pu préciser les profils attendus des personnes qu'elles recherchent et elles ont aussi pu convaincre les élèves de cette formation qu'ils sont attendus et espérés sur le marché de l'emploi. En réalité, ces élèves-là auront le choix de leur employeur : c'est le sens du message que les ambassadeurs des entreprises Chatal (Herbignac) [photo de gauche], Espace (St-André-des-Eaux) [photo du centre] et Halgand (Saint-Brévin) [photo de droite] ont fait passer aux élèves d'usinage de Marcel-Callo.
Les uns et les autres ont aussi insisté auprès des jeunes sur l'importance de la scolarité qu'ils suivent et sur leur nécessaire implication dans leur propre formation. Ils ont aussi mis en évidence l'importance de la personne et de son savoir-être dans la vie professionnelle. Et tous les élèves, quant à eux, ont pu, grâce à ces interventions, découvrir des entreprises que certains seulement connaissaient après y être allés en stage.
Une matinée pleine de découvertes réciproques en réalité, tant pour les intervenants que pour les élèves. Et ceci grâce à l'implication des enseignants du secteur dans la mise en place de cette nécessaire et fort utile rencontre "école-entreprise".

 CHATAL ESPACE HALGAND

 

28 mai 2011: Hélios au Shell Eco-marathon de Lausitz

1716 km avec un litre d’éthanol: voici l’excellente performance atteinte par les équipiers Hélios à Lausitz du 26 au 28 mai 2011 !!! Avec ce résultat, Hélios se positionne 2ème en catégorie Éthanol et 10ème au classement général de la compétition (sur 250 concurrents de 34 pays différents). À noter aussi la performance de Yann Bouillenec, l’unique pilote, qui a fait toutes les courses et parcouru en tout 175 km dans le véhicule Hélios !

 

L'éthanol a fait son apparition cette année: il remplace le GPL qui a été retiré du cicuit. Pourquoi ? "Shell ne veut plus le commercialiser, donc il ne veut plus communiquer sur le GPL, explique Guy Divet. Par ailleurs, on nous a fait comprendre qu'il n'y avait pas assez de concurrence: on a tout gagné depuis le début. L'année dernière, le deuxième était à 1000 km derrière nous" poursuit Guy Divet. et malgré un éthanol moins performant et moins économe que le GPL, Hélios, en se classant 2ème, a en fait bien assimilé son nouveau carburant, après quelques modifications.

Guy Divet et son équipe ont aussi un beau nouveau projet en tête, soutenu par le conseil Régional de Bretagne: appliquer le savoir-faire technologique accumulé depuis 1985 par Hélios sur la voiture de Monsieur Tout-Le-Monde. A des fins d'expérimentation, des moteurs "Hélios" seront montés sur des petites voitures du genre AX ou 106. Le public sera invité à les conduire sur un circuit ville-campagne qui reste à déterminer. Avec comme objectif de mesurer l'évolution de la consommation. "C'est un projet qui va durer plusieurs années, et on pourra dnc en reparler ensemble" conclue Guy Divet.

 

Avec toutes ces idées en tête, l'équipe Hélios a fait le chemin du retour entre Lausitz et Redon en deux étapes: première étape de 14 heures de route à travers l'Allemagne et la Belgique entre Lausitz (A) et Valenciennes (B) le dimanche 29 mai (plus de 800 km); et deuxième étape ce lundi 30 mai entre Valenciennes (B) et Redon (C): un trajet d'un peu plus de 700 km.

 

Félicitations à toute l’équipe Hélios ! En attendant Rotterdam où aura lieu le Shell-éco Marathon de l’an prochain.

25 mai 2011: Passation des casques Campus

Depuis six ans, le comité régional de sport automobile de Bretagne-Pays de Loire prête au lycée Marcel-Callo une voiture de course. La Renault Campus, 110 CV.

Une dizaine d'élèves volontaires de toutes les formations du Lycée se réunissent tous les mardis soirs avec leurs professeurs Philippe Hercelin, David Baudry, Guy Divet et Gilles Ollivier pour travailler sur les réglages : châssis, direction, freins, pneumatiques... Objectif : optimiser les performances du véhicule.

La voiture du team Callo-Issat est engagée dans un championnat intitulé Les lycées dans la course. Elle regroupe sept équipes venues des établissements du Grand Ouest. Après trois des sept épreuves programmées jusqu'à septembre, le team est, pour l'heure, deuxième. Il s'agit « de courses de slalom où jouent la dextérité du pilote, son sens des trajectoires et les qualités de la voiture bien sûr », expliquent des membres de l'équipe.

Mercredi dernier, Vincent Maisonneuve, directeur de l'établissement, signait avec Yves Périon, directeur de l'Issat Redon-Saint-Jacut, une convention qui associe les élèves des deux lycées autour de ce projet. Lors de la cérémonie symbolique de passation des casques (photo), David Desmoulins et Thomas Bordagaray de Marcel-Callo, et en féminines, Camille Robino de Marcel-Callo et Marina Guérin de l'Issat, ont pris le casque et le relais de leurs prédécesseurs, Yann Cornec et Mélinda Joets.

23 mai 2011: Remise des palmes académiques

Trois palmes académiques ont été remises au lycée Marcel-Callo. Une distinction qui rend hommage aux carrières de Vincent Maisonneuve, directeur du Lycée Marcel-Callo, Jo Guillouche, directeur adjoint du même établissement, et Michel Renoul, conseiller académique de l'enseignement technologique. Ils ont été faits chevaliers dans l'ordre des Palmes académiques.

 

La cérémonie s'est déroulée, lundi soir, à Marcel-Callo en présence de 150 personnes : les représentants de l'État, des élus, des membres de la communauté éducative, les représentants des entreprises partenaires et les familles des récipiendaires.

 Maître de la cérémonie, Pascal Duchêne, directeur des études au lycée général de Marcel-Callo, a le premier fait l'éloge « des inlassables et éminents serviteurs de l'enseignement technologique et industriel qui oeuvrent pour la réussite et l'épanouissement des jeunes ».

Les trois récipiendaires ont tenu à associer leurs collègues et leurs familles à leur distinction. Et ils ont en particulier remercié leurs parrains de cette cérémonie: Philippe Thurat, secrétaire général du Rectorat d'Académie de Rennes, qui a remis sa distinction à Vincent Maisonneuve, Laurent Blanès, délégué académique à la formation professionelle initiale et continue de l'Académie de Rennes, qui a remis sa distinction à Jo Guillouche, et Michel Le Bihan, inspecteur de l'éducation nationale enseignement technique, qui a remis sa distinction à Michel Renoul. Cette participation des plus hauts responsables de l'académie de Rennes à la cérémonie est une belle reconnaissance pour le Lycée Marcel-Callo.

   Vincent Maisonneuve : jeune professeur de biologie au Lycée Jeanne-d'Arc de Vitré en 1986, Vincent Maisonneuve se voit confier, trois ans plus tard, par son directeur et mentor, Jacky Moulin, la direction des études technologiques et professionnelles. De 1992 à 1995, il est directeur adjoint au Collège de l'Immaculée de Rennes, avant de prendre la direction du Lycée Sainte-Thérèse de Rennes. En 2004, il succède à frère André Richard à la tête du Lycée Marcel-Callo. Après différentes responsabilités au sein de l'Union nationale de l'enseignement technique et professionnel, il est aujourd'hui délégué régional du syndicat.

 Jo Guillouche débute sa carrière, à Allaire en 1977, en qualité de professeur en classes de CPA-CPPN. L'année suivante, il est nommé au Lycée Marcel-Callo où il enseigne le français et l'histoire, intervenant aussi à l'Issat Saint-Jacut et à Notre-Dame au début. Nommé directeur des études professionnelles en 1988 par Frère Yves Caillère, il devient directeur adjoint, en 1993, aux côtés du frère Joseph Bouget, tout en conservant la direction d’études du lycée professionnel.

 Michel Renoul : après avoir occupé d'importantes responsabilités au sein de la Police nationale, il est devenu conseiller pour  l'enseignement technologique dans l’académie de Rennes. Il assure l'interface entre l'Académie et l'ensemble des lycées de Bretagne. Il est plus particulièrement en charge des formations navales, et des secteurs de l'automobile et de la métallurgie. Michel Renoul est maire de Langon depuis 2005.

 

Avril 2011: Baptême de l'air pour les élèves d'aéronautique

L'Armée de l'air propose cette activité, via le Centre d'information et de recrutement des forces armées basé à Rennes. « Chaque année, nous offrons des baptêmes gratuits pour inciter les jeunes à embrasser des carrières dans l'Armée de l'air », explique le major Patrick Osmanski, venu les accueillir.

Du coup, Bernard Choimet, professeur d'aéronautique au lycée Marcel-Callo, a saisi l'opportunité au vol, pour la quatrième année consécutive. Au lycée Marcel-Callo, on forme les élèves à la fabrication d'avions de ligne, de combat, de tourisme ou encore d'hélicoptères.

Au début de l'année scolaire, ils sont donc venus sur le site de l'aérodrome de Redon pour comprendre comment était construit un avion de tourisme. Cette fois, c'est une étape supplémentaire, éducative et ludique. Bernard Choimet insiste : « C'est important de lier le travail et le plaisir. » Et pas que. Ces jeunes passent leurs journées à étudier comment ces machines fonctionnent de l'intérieur. « Ce n'est pas la peine de travailler sur un engin si on ne sait pas comment il fonctionne au final. »

Impatients, stressés, émerveillés, les lycéens ne bronchent pas. Ne pas oublier le gilet orange, ne pas s'approcher de l'hélice, même à l'arrêt... Ils écoutent attentivement les conseils de sécurité de Ludovic Cadiou, pilote baptiseur de l'aéro-club de Redon.

 

Février 2011: 4L Trophy pour les terminales CAP Automobile

Les élèves de 2ème année de CAP Maintenance Automobile ont participé à la préparation de la voiture de Camille Ollivier qui a fait la raid du 4L Trophy 2011. Et Camille a terminé le raid dans le premier quart des participants !

 

Date de dernière mise à jour : 07/01/2013

__BM__