Actualités 2012

12 décembre : Serge Crespel et Didier Kérou, deux experts d’Aerolia Saint-Nazaire en immersion au Lycée avec les Premières Bac Pro TU

Pour que notre partenariat conventionné ne soit pas un vain mot, Serge Crespel, responsable au service Ressources Humaines d’Aerolia, avait proposé la mise à disposition des élèves et enseignants de Marcel-Callo d’un expert en usinage de l’entreprise pour mieux faire connaître les différents métiers de l’usinage par le biais du partage de son expérience et de son parcours professionnel.
Ce qui s’est fait pour la première fois ce mercredi 12 décembre 2012 avec la présence de Serge Crespel et de Didier Kérou, un des spécialistes de l’atelier fil rouge d’Aerolia Saint-Nazaire, très bon technicien d’usinage à l’origine, et ayant construit depuis son parcours professionnel particulier. Il y a d’abord eu la présentation de l’entreprise Aerolia par Serge et celle de Didier par lui-même.
aerolia-experts-12dec12-serge-et-didier-recadree.jpg  aerolia-experts-12dec12-didier-et-eleves-recadree.jpg
Didier est ensuite parti échanger de façon plus individualisée avec les élèves pendant leur TP d’atelier, et autour de leur TP (la même rencontre aura lieu pour les Term Bac Pro le 4 février 2013).
Selon les élèves et les enseignants de Marcel-Callo, « le découpage du temps en 1+2h convient bien. La présentation de l’entreprise a été très appréciée. Avec l’expression du souhait d’accentuer les aspects techniques de l'usinage. Et les élèves seraient très intéressés par la proposition de les faire bénéficier de modules spécifiques. La présentation de son parcours par Didier a elle aussi donné totale satisfaction, ainsi que les échanges plus individuels et techniques qui ont suivi en atelier sur les machines 5 axes par exemple ; l'astuce donnée pour vérifier les origines pièce a elle aussi fait son bel effet ».
aerolia-experts-12dec12-classe-1pu-recadree.jpgUn très grand merci à Serge et à Didier d’avoir pris de leur temps pour mettre en actes notre partenariat au travers de cette rencontre très utile et instructive pour tous, élèves, enseignants et représentants d’Aerolia.
Encore merci de la part des profs et des élèves.

5 décembre : à la découverte de Yves-Rocher à Rieux

À la suite d’une rencontre de travail entre les représentants de Marcel-Callo et ceux de Yves-Rocher de Rieux, rencontre qui avait pour objet de mieux nous connaître réciproquement et de relancer de façon plus formelle le partenariat très ancien qui nous lie de façon informelle, Monsieur Jean-Marc Guillemet, directeur du site, a souhaité qu’une équipe d’adultes du Lycée vienne découvrir la réalité du travail et des activités sur le site de Rieux. Et c’est mercredi que nous nous sommes déplacés à 7 personnes pour cette visite. Voyez-nous sur la photo ci-dessous et tentez de nous reconnaître !
partenaires-yves-rocher-rieux-photo-visite-du-site-5dec12.jpgAprès une présentation sur écran de la société Yves-Rocher et des spécialités du site de Rieux, nous avons pu visiter l’entreprise. Une visite passionnante à l’issue de laquelle j’ai envoyé le message de remerciement suivant à nos hôtes (Jean-Marc Guillemet, directeur, Vincent Lefèvre, responsables des Ressources Humaines, et Alexandra Garnier, assistante Ressources Humaines chargée en particulier des relations avec les établissements scolaires) :

« Monsieur Guillemet, Alexandra et Vincent, nous avons vraiment apprécié l’accueil que vous nous avez réservé et la visite que vous nous avez organisée dans votre entreprise. Cette visite nous a énormément apporté, tant pour la connaissance de vos process et systèmes technologiques que pour la découverte de votre unité de production et des activités des personnes de votre entreprise.
Et je tiens à vous redire ici que nous nous sommes bien retrouvés dans les valeurs que vous portez dans vos mots et dans vos attitudes : les personnes et les relations humaines au cœur de la vie et de l’efficacité de l’entreprise ; et l’emploi considéré comme un devoir d’entreprise plutôt que comme un simple poste budgétaire. Les deux se rejoignant dans une qualité ou/et une valeur qu’on peut appeler le respect de la personne. Ce sont aussi les qualités et valeurs auxquelles nous sommes très attachés au Lycée Marcel-Callo.
Au nom de nous sept, je veux donc vous remercier pour cette matinée qui a été à la fois instructive et agréable. Nous serons maintenant des partenaires plus proches parce que nous nous connaissons désormais. Et, au nom du directeur de Marcel-Callo, Monsieur Maisonneuve, je vous exprime le souhait que nous puissions acter notre collaboration réactivée par la signature formelle d’une convention de partenariat, à une date qui conviendra aux uns et aux autres.
Avec nos remerciements à Chrystèle Chevrel qui s’est dégagée de ses activités pour nous présenter les productions de son secteur. Avec nos remerciements à Yannick Nourry qui nous a clairement expliqué les modes de fonctionnement des lignes et les techniques utilisées tout au long du chemin. Et avec nos salutations amicales à toi, Thierry (Biron), que nous aurions préféré rencontrer plutôt que de te savoir à ton domicile avec des problèmes de dos. Bon rétablissement.
Cordialement. Jo Guillouche »

23 novembre : information sur
l’enseignement supérieur de Marcel-Callo

Lors de l’information aux familles et élèves de terminales bacs, dont l’objectif premier était la présentation des BTS de Marcel-Callo, il y avait 36 élèves de terminales accompagnés de leurs parents présents à la réunion. Ils étaient là pour s’informer sur les 2 BTS de Marcel-Callo, le BTS Électrotechnique et le BTS Maintenance Industrielle, et élargir leurs connaissances sur l’enseignement supérieur : les programmes et les spécificités professionnelles de l’un et l’autre BTS, les conditions de la réussite en BTS, l’intérêt de viser cette certification de niveau III (bac+2), les attentes des entreprises, ...

" Pour les élèves de Terminale Bac Pro ELEEC, le BTS Electrotechnique est la voie la plus logique de poursuite d'études vers une qualification de niveau III. Et pour les élèves de Bacs Pros Maintenance MEI, c'est le BTS Maintenance Industrielle qui est la meilleure voie de promotion vers le niveau III " a affirmé le directeur d'études du LP, Jo Guillouche. " Bien sûr qu'il faut avoir des acquis bien stabilisés en bac pro pour envisager ces poursuites d'études, mais celles et ceux qui ont travaillé en bac pro peuvent y prétendre; il faut simplement s'attendre à l'exigence d'un travail intensif en 1ère année de BTS pour acquérir les savoirs qui ne sont pas dans les programmes de bac pro ". " Quant au choix du BTS à Marcel-Callo pour un terminale bac pro de Marcel-Callo, c'est faire le choix de ne pas devoir s'adapter à un nouvel établissement; vous n'aurez dans ce cas qu'à vous adapter aux apprentissages scolaires ". Pour les élèves de Terminale Bac Pro Maintenance MVA, bien sûr que plusieurs d'entre eux privilégieront le niveau III en maintenance automobile. " Mais vous avez aussi fait depuis 3 ans un parcours de formation en maintenance; et en conséquence, pour celles et ceux qui ne sont plus particulièrement attirés par la maintenance automobile à l'issue de ce parcours, la voie du BTS Maintenance Industielle vous correspond parfaitement; vous avez les prérequis technologiques et professionnels pour envisger de bifurquer vers la Maintenance Industrielle; et cette bifurquation a particulièrement bien réussi à tous les élèves qui ont fait ce choix au fil des années. L'exemple de Julien ressemble à ceux de ses prédecesseurs; et ça a toujours été des parcours très satisfaisants " a conclu Jo Guillouche.

Les témoignages de quatre " jeunes anciens de terminales bacs " ont été un moment important de la soirée. Audrey Lecomte (actuellement en BTS Maintenance après un Bac Sti Génie Mécanique), Lise Cheval (actuellement en BTS Électrotechnique après un Bac Pro Électrotechnique), Julien Niol (actuellement en Licence Pro Qualité, Sécurité, Environnement après un BTS Maintenance après un Bac Pro Maintenance Automobile), et Kévin Jugault (actuellement en classe préparatoire aux écoles d’ingénieurs dite CPGE-ATS après un DUT Mesures Physiques après un Bac S-SVT), ont témoigné de la variété de ces parcours, et de leur satisfaction de celui qu'ils ont chacun/e choisi. Ci-dessous, de gauche à droite : Audrey, Lise, Julien et Kévin lors de leur intervention.
inforientation-bts-mcallo-23nov2012a.jpg inforientation-bts-mcallo-23nov2012b.jpg

Tous les quatre ont insisté sur la nécessité de la motivation et de la confiance en ses capacités, notamment celle à se surpasser, sur la proximité des enseignants et encadrants du Lycée Marcel-Callo qui savent être présents et attentifs aux étudiants, sur les encouragements et aides qui leur sont prodigués pendant leurs études, ainsi que, pour ceux d’entre eux qui ont pu l’expérimenter, sur la plu value qu’apporte le fait d’avoir fait ses études au Lycée Marcel-Callo au niveau de la reconnaissance par les entreprises des savoirs et savoir-faire et du savoir-être humain et professionnel  acquis dans notre établissement.

Bonne réflexion aux élèves et familles de terminales pour bien faire leurs choix d’orientation pour l’après-bac, avec l’accompagnement qu’ils doivent savoir solliciter des professeurs, notamment de leurs professeurs principaux, et des directeurs d’études.

Et grand merci à Audrey, Lise, Julien et Kévin pour leurs témoignages pendant cette soirée.

Après-midi d'ouverture au monde le 20 novembre

ouverture-au-monde-2012-b.jpg

Ils sont venus ... Ils étaient tous là pour un après-midi de témoignages auprès des 250 élèves de secondes générales et professionnelles. Douze expériences passionnantes et très variées dont ont pu bénéficier les élèves du Lycée pendant cet après-midi qui veut ouvrir les esprits au monde qui nous entoure et à son histoire, à sa complexité, à ses composantes. Un temps pour découvrir d’autres réalités que les siennes pour pouvoir mieux les comprendre et parfois mieux les accepter ... Voici tous les intervenants de ce mardi 20 novembre 2012.

Amnesty International: Pierrick GARGAM et Françoise PLISSONNEAU militent au sein d’Amnesty International. Des voyages en Afrique ou une opposition à la peine de mort leur ont fait réaliser que, dans de nombreux pays, les droits de l’homme sont bafoués. Le groupe redonnais d’Amnesty leur permet, à leur niveau, d’agir pour plus de justice.
Camino: Jacques HERVIEUX, ancien chef d’entreprise, a effectué à cinq reprises, à pied et avec son épouse, le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Chemin que le frère Pierre GAUTIER effectue à vélo chaque année avec un groupe de jeunes. Ils suivent ainsi les traces des millions de pèlerins qui, depuis des siècles, ont parcouru le « camino».
Déportation: Jean THÉBAULT a été résistant et déporté. Quittant Paris pour éviter le S.T.O, il arrive dans le Pays de Redon. En 1943, à 18 ans, il entre avec ses oncles dans la Résistance. Dénoncés, ils sont arrêtés en juin 1944, interrogés, torturés puis envoyés au camp de concentration de Neuengamme. Il a été libéré par les Anglais en mai 1945.
Échanges Moldavie: Gilles OLLIVIER et plusieurs professeurs ont créé un partenariat entre Marcel-Callo et le lycée de transport de Chisinau, capitale de la Moldavie. Ils ont effectué plusieurs voyages d’élèves et professeurs dans ce pays, accueilli des groupes ainsi que plusieurs jeunes moldaves qui sont venus suivre leurs études à Redon.
GENEPI: 5 étudiants de Rennes, membres de l’association GENEPI, vont chaque semaine en prison. Selon les demandes des personnes détenues, ils donnent des cours d’histoire, maths ou français, préparent au code de la route, animent des séances de théâtre. Une façon de participer à la réinsertion.
Handicap: Charlotte LAMAMY et Naïra ZAMOURI , 20 et 30 ans, ont un handicap moteur de naissance. Elles ont connu vie de famille, école, établissements spécialisés. Aujourd’hui, elles apprennent à vivre seules en appartements spécialement aménagés. Elles parleront de leur vie quotidienne, de leur rapport au handicap, de leurs projets.
Sculpture et peinture: Jacques CHAGNOT est entré en 1972 dans la gendarmerie. Grâce à ses talents de dessinateur, il devient responsable du service des portraits-robots ; c’est ainsi qu’il a fait celui de Jacques Mesrine. Passionné par la peinture et la sculpture, il réalise aujourd’hui de nombreuses œuvres sur bois, pierre, métal ou faïence.
Solidarité Afrique: Nicolas SABOT, avec d’autres professeurs, est membre d’« Électriciens solidaires ». A cinq reprises ils sont allés en Afrique avec des élèves de Marcel-Callo, pour construire des installations électriques solaires. Ils ont ainsi équipé le centre  agricole du Carto, au nord Togo, où des couples viennent se former pendant une année.
Solidarité Madagascar: Joseph DÉDY plante des arbres à Madagascar. Un moyen pour les villageois de lutter contre la déforestation, mais aussi d’apprendre les relations avec les autorités, les lois sur la forêt, les recherches scientifiques sur le sol. Des démarches qui leur servent pour la santé, l’éducation ou l’autosuffisance alimentaire.
Volontaires européens: Victor ARANDA, Burcin ERCAN, David VOSS sont espagnol, turque, allemand. Avec d’autres jeunes de différents pays, ils viennent passer dix mois à Redon pour découvrir notre pays, perfectionner l’usage du français, tout en travaillant dans des lycées ou au cinéma, à la Fédé ou au centre social.
Voyages: Guy BEAUP et Maryline, sa compagne, ont sillonné les mers du monde pendant 14 ans sur un voilier de 10 mètres puis un autre de 15 m. Préférant l’ Océan Pacifique, ils ont visité Tahiti, la Nlle-Calédonie, les îles Fidji, les Vanuatu, … mais aussi l’Atlantique avec les Antilles, le Cap Vert, les Canaries. Un voyage au très long cours.
Voyages: Michel COUDRAY a réalisé six voyages à vélo en Afrique. Avec un ou deux compagnons, il effectue à chaque fois 3000 km, en autonomie complète, et va à la rencontre directe des gens, accueilli dans les villages qu’il traverse. Il a sillonné le Maroc et le Sénégal, le Burkina-Faso et le Togo, jusqu’au pied du Kilimandjaro.

Un formidable merci à toutes et tous pour ces 3 heures d’aération ... Pour ce souffle d’humanité ...

Trois électrotechniciens de Marcel-Callo médaillés en or

au concours national des Meilleurs Apprentis de France

Par un courrier du 6 novembre 2012 en provenance de Monsieur Serge Gaujour, président de la section du Morbihan des Meilleurs Ouvriers de France, président de la commission régionale de Bretagne du concours "un des meilleurs apprentis de France" et vice-président de la commission nationale du même concours, nous venons d’apprendre que trois de nos élèves  figurent dans la liste des « lauréats nationaux de la Région Bretagne qui ont obtenu le titre "Un des meilleurs apprentis de France" », c’est-à-dire qu’ils ont chacun obtenu une médaille d’or au concours national.

Leur aventure dans ce concours avait commencé par la proposition qui leur avait été faite de participer à ce concours, ce que 5 élèves de la classe de Première Bac Pro ELEEC avaient accepté. Au niveau départemental, les cinq avaient obtenu une médaille, et trois d’entre eux avaient été sélectionnés pour le concours régional.
maf-2012-medailles-dptmtaux-remise-medailles.jpg  maf-2012-medailles-dptmtaux-article-les-infos.jpg

Au niveau régional, les trois sélectionnés ont obtenu une médaille d’or et ont donc été sélectionnés pour le concours national. La remise des prix régionaux a eu lieu le 6 juillet. Et ils ont pu voir avec fierté apparaitre leur nom sur la diapo de présentation de chaque lauréat. Ensuite, après la remise de leur diplôme, les deux présents,Romain et Quentin, ont posé pour leur album photo; quant à Steven qui n'avait pu se libérer pour participer à la cérémonie, j'ai inclus sa photo dans son diplôme.
maf-2012-medailles-regionaux-touslaureats.jpg Tous les lauréats régionaux

maf-2012-medailles-regionaux-remise-des-prix-6-juillet-2012-r-barre.jpg  maf-2012-medailles-regionaux-remise-des-prix-6-juillet-2012-s-chotard.jpg  maf-2012-medailles-regionaux-remise-des-prix-6-juillet-2012-q-gicquel.jpg  La projection des diapos

maf-2012-medailles-regionaux-remise-des-prix-6-juillet-2012-r-barre-et-son-diplome.jpg  maf-2012-medailles-regionaux-remise-des-prix-6-juillet-2012-s-chotard-diplome.jpg  maf-2012-medailles-regionaux-remise-des-prix-6-juillet-2012-q-gicquel-et-son-diplome.jpg  Portraits

Et, formidable reconnaissance et récompense, lors du jury national qui se déroulait à Bourges le 4 octobre dernier, ils ont donc à nouveau chacun obtenu une médaille d’or !

Et leur chef d’œuvre ? vous demandez-vous. Il s’agissait de réaliser le panneau électrique de commande d’un portail automatisé. Le principe du concours est de parfaire au fur et à mesure des sélections l’œuvre ; ce qui signifie donc que les trois lauréats ont dû « créer » le panneau de commande pour la sélection départementale, puis l’améliorer pour la sélection régionale, et l’améliorer encore pour la sélection nationale. Et au final, ils auront fait ce qu’on peut appeler un chef d’œuvre, c’est-à-dire une réalisation parfaite dont voici la photo, entourée des deux logotypes : à gauche, celui de la société organisatrice du concours, la société des meilleurs ouvriers de France, et, à droite, celui du concours lui-même "un des meilleurs apprentis de France" dans lequels ils viennent donc d'être médaillés en or.
maf-logo-organisateur-mof-couleur.jpg  maf-2012-electrotechnique-le-panneau-de-commande.jpg  maf-logo-maf.jpg

Je tiens ici à leur offrir mes sincères félicitations pour la qualité de leur chef d’œuvre professionnel, qualité reconnue par ce titre prestigieux. Et mes félicitations vont aussi à Monsieur Lanoë qui les a lancés dans cette aventure et a suivi l’évolution de leur travail au fil des sélections (départementale, régionale puis nationale). Un très grand bravo à eux tous, élèves et professeur !

Accueil d’une délégation de 17 moldaves à Marcel-Callo

Du 18 au 25 octobre, nous avons accueilli une délégation de 17 moldaves au Lycée : 13 élèves, 2 enseignants et leurs deux chauffeurs. Voici le programme de leurs activités pendant toute la semaine.
Jeudi 18 octobre : accueil
Après l’accueil, l’installation dans les internats et le déjeuner, l’après-midi a été consacré à la visite du Lycée et à celle de Redon. Après plus de 3000 km en bus, il valait mieux en effet privilégier la marche à pied et la proximité.
Vendredi 19 octobre : visite de la région
Sortie de découverte en direction de St Nazaire (les chantiers), St Brévin, La Baule et Guérande) pour un retour au Lycée à 16 heures.
ctc-venue-oct2012-vers-la-baule.jpg
Du vendredi 19 octobre vers 16h30 au dimanche soir 21 ou lundi matin 22 octobre : immersion des élèves du Lycée de Chisinau dans les familles françaises
A partir de 16h30 : départ des élèves dans les familles françaises pour tout le week-end, c’est-à dire jusqu’au lundi matin pour tous ceux qui peuvent être ramenés le lundi matin, ou jusqu’au dimanche soir pour les familles d‘accueil qui ne peuvent pas les ramener le lundi matin. Nous exprimons ici notre reconnaissance aux familles qui ont pris en charge ces jeunes moldaves : ce fut pour tous un excellent week-end pendant lequel le traducteur automatique de Google a été un outil très utile et très utilisé.
Et en guise de reconnaissance, nous leur offrons ces photos de tous les jeunes moladaves qu'ils ont accueillis dans leurs activités du lendemain:
ctc-oct-2012-a-mcallo-eleves-vitalie-cucereavii.jpg  ctc-oct-2012-a-mcallo-eleves-vasile-raileanu.jpg  ctc-oct-2012-a-mcallo-eleves-vasile-busuiioc-et-marc-furtuna.jpg  ctc-oct-2012-a-mcallo-eleves-leonid-lupu.jpg  ctc-oct-2012-a-mcallo-eleves-iulian-cerap-et-andrei-curleac.jpg
ctc-oct-2012-a-mcallo-eleves-igor-nogai.jpg  ctc-oct-2012-a-mcallo-eleves-elena-caltis.jpg  ctc-oct-2012-a-mcallo-eleves-dumitru-pinzaru.jpg  ctc-oct-2012-a-mcallo-eleves-dan-platon-et-andrei-leca.jpg
Samedi 20 et dimanche 21 octobre : visites pour les professeurs moldaves
Samedi : sortie sur La Gacilly, Rochefort en Terre et Peillac
Dimanche : sortie sur le mont St Michel, St Malo et Rennes.
ctc-venue-oct2012-au-mt-st-michel.jpg
Lundi 22 octobre: journée de cours
Les élèves et professeurs moldaves ont participé à des cours avec des lycéens de Marcel-Callo en atelier automobile ou au centre de documentation.
ctc-venue-oct2012-en-atelier-auto.jpg  ctc-venue-oct2012-au-cdi-natalia-et-elena.jpg
Le soir, les professeurs moldaves, les responsables de l’échange et les  membres de la direction de Marcel-Callo se sont retrouvés pour le repas officiel d’accueil.
ctc-venue-oct2012-photo-groupe-repas-accueil.jpg  ctc-oct-2012-a-mcallo-profs-et-directeur-mcallo.jpg
Ci-dessus les participants au repas d'accueil officiel et la remise du "bi-logo" par le directeur de Marcel-Callo.
Mardi 23 octobre: accueil en mairie et visite de Lohéac
Après la participation à des cours professionnels, toute la délégation moldave a été reçue officiellement à la mairie de Redon.
ctc-venue-oct2012-mairie-de-redon.jpg
L’après-midi: visite du musée automobile de Lohéac.
Mercredi 24 octobre: journée "à la carte"
Suivant les souhaits et demandes de nos hôtes, outre du temps libre pour faire des courses et du shopping en ville, toute la délégation moldave a pu visiter deux entreprises redonnaises: les transports Massicot et Asteel. Merc aux entreprises qui ont accepté de prendre un peu de leur temps pour montrer leur fonctionnement à nos hôtes.
Jeudi 25 octobre:
le départ pour le trajet retour.
Après le chargement du bus, tout le monde se retrouve pour une dernière photo-souvenir.
ctc-oct2012-groupe-depart-retour.jpg
Puis à 9 heures c'était le départ vers la Moldavie, en passant par une visite de Paris le jeudi après-midi et le vendredi. Puis en route vers Chisinau où toute l'équipe est arrivée le dimanche soir comme le dit Andréi Castravet, responsable du projet, dans son message électronique du 30 octobre à 11h37 : "
Bonjour Monsieur Grégoire, nous sommes arrivés en Moldavie le 28 octobre. La route a été très calme. Nous vous remercions pour votre accueil chaleureux et pour votre hospitalité. Encore je vous remercie pour tout. Et toute l’équipe du Collège des Transports de Chisinau vous salue bien, et vous fait part à tous de ses amitiés. Cordialement." 

Merci pour leur amitié à tous nos amis moldaves. Merci aussi à nouveau aux familles qui se sont portées volontaires pour accueillir de jeunes moldaves pendant le week-end es 20 et 21 octobre.Et tous mes remerciements aussi à l’équipe qui pilote ce projet de partenariat depuis de nombreuses années, et qui assure et assume toute l’organisation et l’accueil. Ce sont bien eux les héros de ces échanges, qui méritent nos applaudissements à l'apparition de leurs photos:
ctc-oct-2012-a-mcallo-profs-andrei-castravet-et-natalia-popa.jpg ctc-oct-2012-a-mcallo-profs-didier-et-marianna.jpg ctc-oct-2012-a-mcallo-profs-gilles-didier-marianna.jpg ctc-oct-2012-a-mcallo-profs-natalia-et-gregoire.jpg ctc-oct-2012-a-mcallo-profs-natalia-et-gilles.jpg
Applaudissements aussi à ceux qui ne sont pas en "portraits" parce qu'ils prenaient les photos !!!

Hélios au Mondial de l'Automobile 2012 de Paris

La présence d'Hélios au Mondial de l'automobile a été une fierté pour toutes les personnes du Lycée Marcel-Callo, et une belle reconnaissance par des organismes officiels nationaux de l'investissement de tous les membres de l'équipe.
Alors, évidemment, quand le 4 octobre, tous les élèves de la section automobile du Lycée sont allés visiter le Mondial, chacun a voulu poser devant la "vedette" de Marcel-Callo pour mémoire. Ce dont témoignent les 3 photos ci-après.
helios-mondial-auto-2012-et-les-prepa-moteurs.jpg  helios-mondial-auto-2012-et-l-equipe-helios.jpg  helios-mondial-auto-2012-et-les-professeurs.jpg

De : Sabine GIBIER [mailto:s.gibier@cfbp.fr]
Envoyé : dimanche 30 septembre 2012 20:47 - À : Jo GUILLOUCHE - Directeur Adjoint
Objet : Mondial de l'automobile - Hélios Marcel-Callo
Cher monsieur, merci de votre très gentil message. Il nous est très agréable de présenter Hélios et votre établissement. Sachez que votre véhicule est un réel élément d'attraction et d'intérêt pour notre stand. C'est avec plaisir que je serai présente jeudi pour rencontrer les responsables et élèves de votre établissement. Je vous adresse quelques photos dans un autre mail à suivre. Bien cordialement.
Sabine Gibier, Responsable des Relations Extérieures
Comité Français du Butane et du Propane CFBP
8 terrasse Bellini - 92807 Puteaux cedex - www.cfbp.fr
helios-mondial-auto-2012-sur-stand-cfbplarge.jpgDe : Jo GUILLOUCHE - Directeur Adjoint [mailto:jo.guillouche@lyceemarcelcallo.org]
Envoyé : dimanche 30 septembre 2012 09:41 - À : s.gibier@cfbp.fr
Objet : Mondial de l'automobile - Hélios Marcel-Callo
Bonjour Madame Gibier,
Je tiens tout d’abord à vous exprimer mes félicitations et remerciements pour la mise en valeur de notre véhicule Hélios, ainsi que pour l’accueil que vous avez réservé aux trois enseignants qui sont allés pour la mise en place du véhicule de Marcel-Callo sur votre stand au Mondial. Ils sont revenus enchantés tant de l’accueil reçu que de la beauté du stand du CFBP. Un grand merci donc.
Jeudi prochain, tous les élèves du secteur maintenance automobile accompagnés de l’équipe enseignante et du directeur du Lycée iront visiter le Mondial, et j’espère qu’à cette occasion ils pourront vous rencontrer et vous exprimer leur gratitude de vive voix.
En ce qui me concerne, je souhaiterais mettre en valeur sur notre site internet la présence d’Hélios au Mondial. Pourriez-vous me faire parvenir quelques photos d’Hélios sur votre stand ? Je pourrais les mettre en ligne dans la rubrique « Actualités » du site ci-dessous référencé.
Je vous remercie par avance et vous souhaite bon courage pour la suite du Mondial. Cordialement.
Jo GUILLOUCHE, directeur-adjoint, Lycée Marcel-Callo, 35, Redon

L'expérience Hélios appliquée aux véhicules ordinaires

dans-les-infos-du-26-septembre-2012-pages1-3-standart.pdf dans-les-infos-du-26-septembre-2012-pages1-3-standart.pdf
Article de l'hebdomadaire "Les Infos du Pays de Redon" du 26 septembre 2012

Rentrée de septembre 2012

Samedi dernier 1er septembre, la tradition a été respectée à Marcel-Callo avec la journée d’accueil des familles au sein de la communauté éducative du Lycée. En deux temps : les familles de seconde générale la matinée, celles de secondes bac professionnel et secondes Cap l’après-midi.
Pour l’accueil des élèves de toutes les classes de secondes bac pro et Cap avec leurs familles, ce sont 400 personnes qui étaient réunies pour la présentation de notre établissement ; et les 160 élèves rentrant au Lycée Professionnel se sont vu remettre à cette occasion leur vade-mecum de la scolarité, c’est-à-dire leur livret d’accueil à Marcel-Callo.

accueil-2012-2ndes-pre-rentree-familles-1sept.jpgUn temps d’accueil qui nous importe beaucoup et qui permet aux familles de connaître nous souhaits et exigences, ainsi que nos modes de fonctionnement. Un temps d’accueil généralement très apprécié par les jeunes et par leurs parents. Et nous en avons évidemment profité pour leur souhaiter du fond du cœur une excellente année 2012-2013.
Ces mêmes élèves sont revenus au Lycée pour une journée d’accueil et de découverte de l’établissement le mardi 4 septembre ; et ils étaient prêts à accueillir à leur tour tous les autres élèves et étudiants qui sont arrivés le mercredi 5 et le jeudi 6 septembre.
accueil-2012-ag-elvs-et-etudiants-6sept.jpgEt, temps majeur de l’accueil au Lycée chaque année, l’assemblée générale de rentrée (photo ci-dessus) réunit tous des élèves et étudiants de Marcel-Callo dans la salle de sports pour entendre les objectifs et les attentes de l’équipe éducative vis-à-vis de tous les jeunes scolarisés au Lycée. C’est le directeur, Vincent Maisonneuve, qui transmet aux jeunes ces orientations scolaires et éducatives. En 2012, cette assemblée générale a eu lieu le jeudi 6 de 8h à 9h, et les 730 élèves et étudiants réunis ont applaudi les orientations données, ce qui signifie donc qu'ils les ont acceptées. Bonne année à tous.


2012: une année de partenariats avec les entreprises

actualycee072012-pour-personnels-du-lycee.pdf actualycee072012-pour-personnels-du-lycee.pdf

Aerolia attend aussi les élèves de Marcel-Callo

Une convention de partenariat a été signée entre les reposnasbles d'Aerolia Saint-Nazaire et ceux du Lycée Marcel-Callo. vous trouvez ci-dessous le compte-rendu de cette signature fait dans le journal de l'entreprise.

conventions-aerolia-14-juin-2012-article-magazine-aerolia-2.jpg

Des élèves de Marcel-Callo visitent BIC-Redon – mars 2012

« BJ75 à Redon, une entreprise dynamique »

partenaires-bic-logo.jpg  partenaires-bic-briquets.jpg
Le vendredi 9 Mars 2012, les élèves de seconde bac pro Technicien d’usinage du Lycée Marcel Callo de Redon ont eu le privilège de pouvoir visiter l’entreprise BJ75 (du groupe BIC) spécialisée dans la production de briquets jetables à Redon. Cette visite a permis de découvrir les différents métiers de l’entreprise et les perspectives d’embauches à venir. « BJ75, une entreprise dynamique » a fait remarquer l’un des élèves du Lycée à l’issue de cette visite.
Les jeunes ont pu visiter cette entreprise qui a déjà 37 ans d’existence et qui a su préserver sa place de leader mondial sur le marché des briquets jetables. Cela a été une visite très intéressante.

37 ans de développement
Bic, c’est une entreprise familiale qui produit 3 millions de briquets par jour. Et une entreprise internationale puisqu’elle a des entités localisées en Espagne, aux Etats-Unis, au Brésil et bien sûr en France. Il faut savoir que l’entreprise BIC de Redon est la plus grande entreprise de briquets au monde : le site s’étend sur 16 hectares. Implantée à Redon depuis 37 ans, l’entreprise n’a cessé de se développer et de se moderniser. Un moyen : ce sont les employés qui construisent eux-mêmes les machines de l’entreprise. BJ75, qui travaille actuellement sur un nouveau type de briquet, cherche à innover sans arrêt et l’entreprise n’hésite jamais à investir pour améliorer ses produits.

La qualité BJ75 de Redon
Les jeunes lycéens de Marcel Callo ont été chaleureusement accueillis par la sous-directrice qui a fait entièrement la visite. Madame Chauvin leur a expliqué qu’un briquet est composé de 20 pièces dont la fabrication est entièrement réalisée au sein de l’entreprise, sauf une qui est faite en Espagne. Et que cinquante-quatre contrôles sont faits dans l’entreprise. La rigueur tout au long du processus de fabrication permet d’atteindre un nombre de pièces défectueuses très faible : 6 sur 10000 et encore ce chiffre est « grossi ». Autre fait majeur : l’entreprise Bic de Redon est classée Seveso II et les règles de sécurité y sont extrêmement précises et strictes.

Voyage au cœur de l’établissement
Madame Chauvin a ensuite guidé les 20 jeunes dans les ateliers qui sont au nombre de 7, en comptant les bureaux d’étude. Les ateliers ont des fonctions spécifiques : le moulage plastique, le moulage de zinc amac, l’atelier de frappe, l’atelier de traitement, l’atelier d’assemblage. Ils ont visité l’atelier de moulage Plastique qui est le premier atelier de la phase de fabrication du briquet, puis l’atelier mécanique, l’atelier ressorts où tous les ressorts du briquet sont élaborés ; l’atelier frappe à froid où le détendeur du briquet est fabriqué. Dans l’atelier de traitement des surfaces, toutes les pièces en aluminium sont traitées contre la corrosion. Pour finir, les élèves ont assisté à l’assemblage des briquets. Par la suite les élèves ont pu voir l’atelier d’usinage dans lequel les machines de production des briquets de l’unité de Redon et des autres usines Bic dans le monde sont conçues et réalisées ; c’est ici, face à ces machines uniques au monde, que les jeunes se sont sentis le plus dans leur métier.

Les perspectives d’embauches
À la fin du parcours, les élèves ont pu échanger avec Monsieur Guy Lefbvre, directeur de l’entreprise, lui poser des questions et lui faire part de leurs étonnements et surprises sur cette entreprise. Cette visite aura permis aux élèves de se rendre compte qu’ils peuvent trouver des postes intéressants dans le domaine de l’industrie après leur baccalauréat.
BJ75-BIC cherche à renouveler son personnel et a besoin de jeunes dans le secteur usinage. Il y a 350 personnes salariées sur le site de Redon et plus de 30 salariés vont partir en retraite. Il y a beaucoup d’avantages à travailler dans cette entreprise : 15 mois de salaires payés par an et 7 semaines de congés payés, plus les primes. Le PDG attend des futurs employés de la motivation, l’envie de progresser et des connaissances sur les tours à commandes numériques et cherche de nouvelles recrues motivées pour continuer à faire progresser l’entreprise BIC Redon. Certains élèves de Bac Professionnel Technicien d’Usinage seraient donc les bienvenus dans cette entreprise.

Un avenir « radieux » pour BJ75
BIC vise les 3.5millions de briquets par jour et les dirigeants de l’entreprise prétendent qu’il y aura du travail chez eux durant les 10 prochaines années. Autant dire que les perspectives d’évolution au sein de l’entreprise sont importantes. Aucun danger ne semble planer sur BJ75. Et pour cause : plusieurs années d’avance technologique les séparent de leurs concurrents. Avec une nouvelle structure en développement et un nouveau briquet en cours de conception, l’écart se creuse un peu plus chaque jour pour le plus grand bonheur de BJ75 !

Article composé à partir des articles réalisés par tous les élèves de la classe de 2nde Bac Pro Technicien d’Usinage suite à leur visite à BJ75 avec leur professeure de Français, Madame Catherine Lamoureux.

Images du début et de la fin de l’article : www.bicworld.com/img/pdf/BIC_Lighterplantvisit_17DEC10_2Mo.pdf

L'équipe Campus aux 24h du Mans

Samedi 16 juin : à 6h30, tout le monde est debout pour le briefing de 7h15 donné par Alain Tanier, le responsable des commissaires de stand qui s'était déplacé à Marcel-Callo la semaine dernière pour nous former. Nous découvrons nos affectations et nos horaires de présence. Trois équipes de commissaires de stand sont prévues pour se répartir les 24h de course. Nous faisons partie de l'équipe C, ce qui veut dire: 12h-14h, 19h-21h, 03h-6h et 12h-15h15 soit 10h15 de service. À partir de 8h45 les derniers essais avant la course commencent ; certains en profitent pour continuer leur nuit avant le service. 12h-14h : chacun a tenu son poste. Et à 14h, nous accompagnons le véhicule et l'équipe qui nous ont été affectés jusqu'à la ligne de départ, et nous posons fièrement à leurs côtés pendant le passages des différents hymnes nationaux. À 14h30, nous réussissons (sans billets) à monter dans les gradins au dessus des stands pour pouvoir admirer le tour de chauffe puis l'ouverture de la course. Nous y sommes restés pour les quatre premiers tours de la course, puis nous sommes rentrés à notre campement (le P11) pour nous changer et nous restaurer dans le camp de l'ESCRA-ISCAM, comme c'était prévu. Il est 16h nous allons nous reposer ...
Vendredi 15 juin : la matinée, nous faisons une petite ballade dans le parc du circuit, puis après le repas du midi, nous partons vers la Place de la République du Mans pour admirer la parade des pilotes qui défilent en véhicules de collection ou en GT d'aujourd'hui. Spectacle un peu pluvieux mais passionnant. Le soir : repas au Flunch suivi d’un tour à la fête foraine du circuit avec, pour quatre d'entre nous, un tour de manège qui nous a un peu barbouillés. 1h nous nous couchons.
Jeudi 14 juin : voici une petite photo de l'équipe campus devant les stands du Circuit des 24h du Mans. Les autres photos montrent les stands où nous sommes responsable de la sécurité. Notre rôle est de veiller à l'application des règles de sécurités devant le stand qui nous a été attribué. A chaque arrêt du véhicule nous devons également remplir des fiches de contrôles et de sécurité renseignant les horaires d'entrée et de départ, le nom du pilote entrant et partant, relever le compteur de la pompe à carburant avant et après le plein de carburant, relever la quantité de carburant dégazée lors du remplissage du réservoir, le type de pneumatiques remplacés... Nous signons cette fiche et la faisons signer au team manager avant de la remettre aux officiels du PC sécurité. A 18h nous avons un briefing. De 19h à 21h essais chronométrés. De 21h à 22h repas et de 22h à 24h seconde séance d'essai chronométré.

equipe-devant-stand-site.jpg equipe-personnes-stand-site.jpg


Hélios toujours au top en 2012 !

Shell Eco-marathon de Rotterdam du 15 au 19 mai : Hélios classé 2ème en Ethanol

Après une semaine de pause suite au Challenge ÉducÉco de Nogaro, toute l'équipe Hélios est partie pour la semaine du 14 mai au 19 mai en direction des Pays-Bas pour participer à l’Éco-Marathon Shell de Rotterdam dans la catégorie éthanol.
Et on peut dire que le bilan de cette "semaine hollandaise" est très positif pour Marcel-Callo. En effet l'équipe a réalisé à nouveau d'excellentes performances cette semaine à Rotterdam. L'équipe Hélios s'est classée 2ème dans la catégorie éthanol, avec une performance de 1525 km parcourus par litre de carburant (le premier est à 2300 km, et le 3ème à 900 km). Et du fait que le circuit de Rotterdam est difficile pour toutes les équipes participantes (étroitesse de la route, virages impressionnants et bosses et creux), et que toutes les équipes ont des performances en baisse par rapport à celles qu'elles réalisent sur d'autres circuits, ce résultat de l'équipe Hélios est considéré comme excellent par les responsables Hélios. Toute l'équipe y est pour beaucoup évidemment, et en particulier les "très bons" pilotes qui ont chacun réussi des parcours très similaires lors de leurs essais. Félicitations à toute l'équipe !

Les équipiers Hélios 2012
helios-rotterdam-photo-helios1-pt.jpg

Sur la photo officielle: le groupe des élèves : Quentin PLISSON, Alexis MAURICE, Jocelyn LEBASTARD, Louis RIAUD, Thibaud GUÉRIF, Valentin GARANCHER, Quentin MINIER et Clément JAHAN ; et le groupe des adultes: Philippe BERTHELOT, Guy DIVET, Jean-Pierre MEIGNEN, Jérôme RÉTO, Jean-Paul PRUVOT, Georges LIBOT, Stéphane BRU et Olivier BURBAN.

Le programme d'une semaine de compétition à Rotterdam

Lundi : trajet-aller ; mardi : vérifications administratives et techniques ; mercredi : essais libres à partir de 14h ; jeudi : essais libres de 11h à 14h puis essais mesurés à partir de 14h45 ; vendredi : essais mesurés ; samedi : essais mesurés jusqu’à 16h, puis remise des prix à partir de 17h. Et ensuite, trajet-retour. Au bilan, une semaine avec un emploi du temps bien chargé, une semaine représentative de l’organisation de toutes les compétitions auxquelles participe l’équipe Hélios.
helios-rotterdam-photo-helios2-pt.jpg helios-rotterdam-photo-helios3-pt.jpg

Le circuit de Rotterdam: présentation
shel-eco-marathon-rotterdam-le-circuit-en-ville.jpg

The circuit in Rotterdam is a short but challenging urban track. With five 90 degree corners, teams’ driving skills will be tested more rigorously than on a normal racing circuit. Braking, accelerating and cornering skills will play a crucial part in reducing fuel consumption.
Ahoy Street circuit, Rotterdam
Track dimensions: The route is flat, with five turns at 90°.
Distance: Teams must achieve 10 laps, totalling 16.3 km (10.1 miles), in less than 39 minutes to qualify.
Speed:  Around 25km/h (15.5 mph)
Features: 2012 is the first time Shell Eco-marathon Europe takes place on a street circuit.
Shell Eco-marathon Europe - 3D animation : http://www.youtube.com/watch?v=VTCXgS75e3E&feature=relmfu)
Urban circuit
Shell Eco-marathon Europe takes place on a specially designed and more challenging street circuit. Taking the challenge to urban Rotterdam demonstrates how new technology could work in the heart of real cities and brings Shell Eco-marathon closer to the public.
helios-rotterdam-vehicules-arrivee-sur-circuit-photo-shell.jpg

 helios-rotterdam-1-photo-shell.jpg helios-rotterdam-2-photo-shell.jpg
Vehicle (10) Helios Ethanol, Prototype, running on Ethanol E100, competing for Team CALLO, is seen on a practice run during day one of the Shell Eco-marathon Challenge Europe at The Ahoy centre in Rotterdam, Netherlands on Wednesday, May 16, 2012. (Ermindo Armino/AP Images for Shell)

ÉducÉco 2012 à Nogaro du 2 au 5 mai : Hélios GPL classé 1er

Le vendredi 4 mai, pour la seconde journée de tentatives mesurées, le 4e Challenge EducEco a connu un ciel nuageux qui n’a pas permis au soleil de percer suffisamment pour chauffer la piste. Et ces petits bijoux de moteurs aux si hautes performances pour consommer le moins possible de carburant ont besoin de chaleur. Cette dernière permet d’obtenir les meilleurs rendements. Les résultats du premier jour, ceux du jeudi 3 mai, ont donc été figés. Mais quels résultats !
Dans la catégorie véhicules électriques, Hélios Électrique (n° 44) a réalisé la performance de 2098 km parcourus par litre lors de sa tentative n° 3 du 3 mai. Et dans la catégorie moteurs thermiques, laquelle reste l’un des intérêts majeur de l’épreuve avec une compétition acharnée entre les équipes,  l’équipe Hélios GPL (n° 73) du Lycée Marcel Callo de Redon a réalisé une superbe performance lors de sa tentative n° 2 du 3 mai et a fini 1ère dans sa catégorie avec 1 554 km parcourus par litre (devant le Collège Viala Lacoste de Salon-de-Provence avec 1 010 km/l).
De belles performances qui s’expliquent par le travail intensif des équipiers pendant toute l’année bien sûr. Et aussi, selon les responsables du projet Hélios, grâce à la qualité exceptionnelle du groupe d’élèves qui a participé à ce déplacement : ils ont été si positifs et impliqués dans toutes les tâches que nécessite une telle compétition qu’ils ont épaté les « héliosiens titulaires ». Qu’ils se sachent félicités !
helios-educeco-2012-helios-gpl-1-pt.jpg helios-educeco-2012-helios-electrique-sur-ligne-depart-pt.jpg
Et, comme dans toute compétition, les responsables du projet sont aussi les sélectionneurs en vue de la compétition suivante. Et leur verdict a été unanime : tous les élèves de l’équipe de Nogaro sont à nouveau sélectionnés pour participer au challenge de Rotterdam du 14 au 20 mai !
Alors, direz-vous, qui sont ces équipiers Hélios 2012 ? Eh bien les voici. Le groupe des élèves : Quentin PLISSON, Alexis MAURICE, Jocelyn LEBASTARD, Louis RIAUD, Thibaud GUÉRIF, Valentin GARANCHER, Quentin MINIER et Clément JAHAN. Et les adultes: Philippe BERTHELOT, Guy DIVET, Jean-Pierre MEIGNEN, Jérôme RÉTO, Jean-Paul PRUVOT, Georges LIBOT, Stéphane BRU et Olivier BURBAN.

Marcel-Callo 3ème au Challenge Bac Pro BMW 2012

Résultats reçus le 5 mai 2012

Depuis 1991, le constructeur BMW organise un challenge (avec dix finales organisées sur l’ensemble du territoire français) à l’intention des élèves et apprentis scolarisés en terminale bac pro maintenance des véhicules. Ce concours permet aux meilleurs d’intégrer le centre de formation de la marque, basé à Tigery dans l’Essonne, pour devenir ensuite technicien en électricité et électronique automobile (TEEA).
Pour la 21ème édition, le Challenge BMW de l’Ouest s’est déroulé au Lycée Jean Jaurès de Rennes le samedi 24 mars 2012. Avec 9 établissements de l’ouest en concurrence pour le titre régional : Lycée Jean Jaurès de Rennes, Faculté des métiers de Bruz, Lycée Saint Etienne de Cesson Sévigné, Lycée Saint Joseph de Vannes, Iform de Coutances, Lycée Julliot de la Morandière de Granville, Lycée Saint Gabriel de Pont l’Abbé, Lycée de la Croix Rouge de Brest, et bien sûr le Lycée Marcel Callo de Redon. Chaque établissement est représenté par une équipe de trois élèves.
vehicules-du-concours.jpg
L’équipe de Marcel-Callo, composée de Baptiste Dubrulle, Guénaël Dano et Valentin Garancher, a pu, tout au long de la journée, se mesurer aux 8 autres équipes autour des quatre épreuves organisées par BMW France et animées par des formateurs de l’école BMW : une épreuve de culture générale en QCM, une réalisation d’un montage électrique, un diagnostic électrique sur un véhicule BMW et une étude de dossier sur un système technique BMW.
L’équipe de Marcel-Callo s’est brillamment comportée lors de ce challenge puisqu’elle finit à la 3ème place du classement général, avec une moyenne globale de 12,79 sur 20 (à 0,04 points derrière l’établissement classé 2ème ), les notes moyennes générales des 9 équipes étant comprises entre 14,1 et 6,3.
Dans le détail, pour chacune des 4 épreuves, les classements et notes sont les suivants suivants pour l’équipe Marcel-Callo : 1ère avec 12, 2 sur 20 en QCM culture générale automobile (notes des 9 équipes comprises entre 12,2 et 3,6) ; 8ème avec 9 sur 20 en étude de cas (notes des 9 équipes comprises entre 13,8 et 8) ; 4ème avec 13 sur 20 en montage électrique (notes des 9 équipes comprises entre 19,6 et 3) ; 2ème avec 16,8 sur 20 en diagnostic électrique (notes des 9 équipes comprises entre 17,6 et 6,4).
Félicitations donc aux jeunes de l’équipe Marcel-Callo pour cette très belle prestation, ainsi qu’à toutes les équipes présentes et à leurs enseignants pour cette journée empreinte de convivialité qui a permis aux élèves, aux enseignants et à l'équipe des formateurs BMW d'échanger sur les technologies automobiles de demain.

Deux élèves de Marcel-Callo médaillés
aux Olympiades des métiers en catégorie Tournage

Dernières nouvelles au 24 novembre 2012: Jean-Marie a participé aux finales nationales à Clermont-Ferrand et il y a fait une excellente démonstration de ses qualités professionnelles.
olympiades-des-metiers-2012-felicitations-jmarie-texier.jpg

Vendredi après-midi 27 avril, Anne Patault, conseillère régionale, a remis deux médailles remportées par deux élèves du lycée Marcel-Callo aux 42èmes Olympiades des métiers. L'or, pour Jean-Marie Texier, de Saint-Vincent, et l'argent pour Jérémy Lambert, de Besné (Loire-Atlantique), tous deux en productique tournage. Les deux jeunes sont élèves de terminale du baccalauréat professionnel technicien d'usinage.
L'épreuve régionale des Olympiades s'est déroulée à Rennes - Saint-Jacques en février dernier. Les deux jeunes ont dû réaliser un axe de poulie, au 1/100ème, avec filetages et épaulements. Et, en ce qui concerne Jean-Marie, le médaillé d’or, Il représentera la Bretagne aux épreuves nationales des Olympiades, en novembre 2012 à Clermont-Ferrand.

remise-des-medailles-olympiade-des-metiers-27-04-12-18-pte.jpg remise-des-medailles-olympiade-des-metiers-27-04-12-26-pte.jpg remise-des-medailles-olympiade-des-metiers-27-04-12-32-pte.jpg
Lors de la cérémonie, en présence d'Henri Civel (Club d'entreprises ADPE) et de Guillaume Dilas, représentant de l'Union des industries et métiers de la métallurgie, Vincent Maisonneuve, directeur du lycée, a souligné : « Tout jeune qui sort qualifié dans les métiers de l'industrie a la certitude de trouver un emploi dans le mois qui suit. » Propos confirmé par les faits : 120 offres d'emplois de techniciens d'usinage sont enregistrées à ce jour par l'établissement où les trois années de bac pro comptent 47 élèves. Propos confirmé aussi par les deux lauréats qui, sitôt leur épreuve, ont reçu une proposition de recrutement avec projet de formation des ateliers techniques de la SNCF. Jérémy envisage de l'accepter. Jean-Marie, lui, préfère aller se spécialiser en BTS au lycée nantais de la Joliverie.
Quant à Madame Patault, outre les félicitations aux lauréats, elle a, à cette occasion, insisté sur « l’importance pour le Pays de Redon de ce type d’excellence parce que toute entreprise qui étudie un territoire pour s’installer ou se restructurer analyse à la fois son environnement économique et ses capacités de formation ». Ainsi Jean-Marie et Jérémy apportent la preuve aux entrepreneurs et investisseurs qu’en Pays de Redon il y a des formations performantes en usinage. Qu’ils en soient à nouveau félicités et remerciés !


Voyage en Moldavie avril 2012

Voir l'onglet "Moldavie 2012" consacré au suivi de cette aventure.

Trophées développement durable du Crédit Agricole

La remise des trophées départementaux a eu lieu le mercredi 14 mars 2012 à Saint Jacques de la Lande et le 1er prix (1000 €) a été remporté, à l’unanimité du jury, par le projet du Lycée Marcel-Callo (à ce titre, la projet participera au concours national). Et la remise des trophées locaux a eu lieu le 16 mars à Sainte-Marie de Redon avec aussi le 1er prix (500 €) pour ce même projet. Et vu l’importance de ce sujet de société et la technicité de ce projet, nous avons aussi voulu faire une nouvelle cérémonie de remise de ces trophées au sein du Lycée pour que nos jeunes élèves soient associés à cette aventure. Ce que Monsieur Alain David, président honoraire du Crédit Agricole 35, ainsi que MM. Allain et Paindessous, ont accepté avec plaisir de venir faire au Lycée le 5 avril.

trophees-developpmt-durable-credit-agricole-5-avril-2012-10-petit.jpg  trophees-developpmt-durable-credit-agricole-5-avril-2012-13-petit.jpg

Les Trophées du Crédit Agricole - Développement Durable sont organisés pour promouvoir les actions favorisant le Développement Durable dans les domaines économique, environnemental et sociétal. Ce concours était ouvert pour 2012 à toutes les entreprises, associations de plus de 3 salariés, collectivités locales et assimilées : Municipalités, Conseils Municipaux de Jeunes, Établissements intercommunaux.
Le Lycée Marcel-Callo s’y est inscrit pour le projet « Diminution de la consommation d’un véhicule éco-citadin ». Dans la pratique, l’idée est de démontrer étape par étape comment on peut réaliser des économies de carburant. Et Guy Divet, professeur du Lycée, est parti d’une vieille AX affichant 200000 km au compteur.

La première étape consistait à mettre en évidence l’influence de la conduite sur la consommation. Sur un parcours identifié de 11 km comprenant 75% de ville et 25% de campagne et dans des conditions similaires, une trentaine d’élèves et d’enseignants ont été invités à prendre le volant « en respectant les limitations de vitesse, mais sans rouler comme un escargot » explique Guy Divet. Ils voient dans leur rétroviseur une éprouvette qui leur permet d’appréhender en direct leur consommation. Cet indicateur visuel (visible sur les photos ci-dessous) est en fait la partie supérieure du réservoir, l’entonnoir, qui a été enlevé de son emplacement habituel pour être placé à l’arrière du véhicule.

trophees-developpmt-durable-credit-agricole-5-avril-2012-16-petit.jpg  trophees-developpmt-durable-credit-agricole-5-avril-2012-17-petit.jpg

Et les résultats de cette première étape sont parlants : selon les conducteurs, la durée du parcours ne varie guère (environ 15 minutes à 60 km/h de moyenne) ; en revanche, la consommation varie de 4 litres à 5,8 litres aux 100 km selon le conducteur !

Après les vacances de Pâques viendra la deuxième étape avec le même véhicule sur lequel différentes pièces auront été changées, autrement dit après une intervention de maintenance du véhicule (freins, roulements de roues, pneumatiques) ; l’objectif sera de montrer qu’un véhicule bien entretenu gagne en efficacité énergétique.
Les étapes suivantes seront des interventions sur l’aérodynamisme, sur la diminution du poids du véhicule ; puis sur le moteur : grâce aux équipements du Lycée en bancs d’essai, le moteur sera préparé par les élèves de la formation Mécanique de compétition, spécialité préparation moteurs, en vue de la diminution de la pollution et de la consommation. Avec, après chaque modification, des essais et des mesures de la consommation pour quantifier les incidences de la modification sur la consommation.

Ce projet, dont le but est d’adapter les solutions Hélios sur un véhicule de tous les jours, se poursuivra sur plusieurs annéesCe projet se poursuivra sur plusieurs années. Avec, à chaque modification, essai et mesure de la consommation (incidence de la modification sur la consommation).


Marcel-Callo partenaire des entreprises de l’emploi

Après une réunion de préparation des actions communes en 2012, le lycée Marcel-Callo a signé, mardi après-midi 13 mars 2012, une convention avec cinq entreprises de travail temporaire du pays de Redon. Objectif pour le lycée : développer des liens privilégiés avec ces fournisseurs d'offres d'emploi et permettre aux élèves et étudiants de Terminales Bac Pro et Terminales BTS de l'établissement qui le souhaitent, de bénéficier d'une aide individualisée pour préparer un entretien ou rédiger une lettre de candidature.

Du côté des agences, le but est d'être au plus près de ces élèves qui constituent un « vivier » de savoir-faire. « 70 % de nos annonces concernent l'industrie, note l'un des partenaires. Or, nous avons de vraies difficultés pour embaucher dans ce secteur qui souffre d'un vrai problème d'image. Je ne me fais aucun souci pour que ces élèves trouvent du travail à l'issue de leur formation. »

conventions-ett-13-mars-2012-reduit.jpgconventions-ett-12-janvier-2012-reunion-lancement-reduit.jpg

 

 

Le 20 mars 2012, une autre convention a été signée pour un territoire plus vaste avec le groupe Synergie Bretagne Pays de la Loire représenté par Monsieur Arnaud POINTHIERE, responsable de district, et ceci en présence de deux partenaires du Lycée, les groupes Airbus et Yves ROCHER. La signature de cette convention a permis de matérialiser la collaboration active entre le Lycée Marcel-Callo et l’entreprise pour participer à l’élaboration de projets communs de développement et pour afficher la volonté de créer une dynamique École–Entreprise.

La convention conclue a pour objectif de permettre aux lycéens et étudiants de mieux connaître le monde de l’entreprise partenaire ainsi que les métiers qui y sont associés, de faciliter les relations entre les responsables de l’entreprise et les responsables du Lycée, et d’engager le Lycée comme organisme formateur auprès du Groupe Synergie pour différentes formations. La formation continue développée ainsi au sein du Lycée permettra d’accroître la mixité des publics et d’être encore plus réactif aux sollicitations des entreprises partenaires.

conventions-synergie-bretagne-pays-de-la-loire-reduit.jpgPERSONNES SUR LA PHOTO, de gauche à droite:
MM. Guillouche, directeur-adjoint de Marcel-Callo, Legru responsable Ressources Humaines à Airbus Montoir,  Pointhière responsable Synergie Bretagne & Pays de la Loire, Maisonneuve, chef d’établissement de Marcel-Callo, Noblet responsable Synergie Saint-Nazaire et Vaucelle, directeur de production à Yves-Roher.

 

Et la mise en œuvre de ces conventions a été immédiate puisque la première phase de ce  partenariat a été la conférence sur l’emploi à laquelle ont été conviés les élèves et étudiants le mercredi 21 mars de 9 h à 12 h. Conférence pendant laquelle les grandes tendances de l’emploi dans les bassins redonnais et nazairien ont été présentées, au premier rang desquelles les besoins importants en main d’œuvre dans les entreprises industrielles. Les autres chapitres de cette conférence ont été : la présentation des entreprises de l’emploi (qu’on appelle encore entreprises de travail temporaire alors que depuis 4 ans elles proposent aussi des CDD et des CDI) et de leurs rôles dans l’économie, et des conseils aux jeunes pour leurs démarches de candidatures vers l’emploi (les sites internet de l’emploi et les comportements attendus).

partenaires-ett-conference-21-mars-2012-reduit3.jpg

 

 

Le deuxième phase de ce partenariat sera la matinée « simulations d’entretiens de recrutement » qui sera proposée aux élèves et étudiants volontaires le 27 avril prochain. Pendant cette matinée, les volontaires auront un entretien de 20 minutes avec les personnels des agences de l’emploi partenaires, entretien basé sur la présentation d’une lettre de motivation et d’un CV. Cet entretien sera l’occasion pour les « recruteurs » de donner pistes et conseils aux jeunes pour améliorer leurs documents et perfectionner leurs attitudes dans ce type de circonstances.

Nous exprimons nos remerciements les plus sincères aux personnes des agences de l’emploi qui acceptent de prendre sur leur temps pour accompagner nos jeunes vers l’insertion professionnelle. 

Portes-Ouvertes sur les entreprises d’Usinage

Pendant la Portes-Ouvertes du 17 mars 2012, plusieurs sociétés ayant une activité importante en usinage sont venues présenter leurs entreprises et les débouchés qu'elles offrent. Les familles et les jeunes présents ont pu s'entretenir avec les représentants de ces entreprises à propos des nombreuses offres d'emplois qu'elles proposent à court et moyen terme. Et les responsables d'entreprises ont aussi profité de cette occasion pour mettre en valeur leurs savoir-faire, les technologies qu’elles développent et l’intérêt de leurs métiers, ainsi que pour faire connaître à tous les visiteurs leurs besoins importants en main d’œuvre qualifiée.

La présence de tous ces professionnels de l’usinage a donné de la visibilité sur ces métiers et a convaincu les jeunes et leurs familles de l’intérêt de la formations Bac Pro Techniques d’Usinage puisque le nombre de préinscriptions dans cette filière a doublé cette année par rapport aux années précédentes. Ce résultat formidable est le fruit d’une double implication : celle des enseignants de ce secteur qui ont tout mis en œuvre depuis deux ans pour faire connaître cette formation et ses intérêts au premier rang desquels les emplois en fin de formation ; et celle des entreprises qui se sont elles aussi mobilisées avec notre Lycée pour convaincre les familles et leurs enfants que ce secteur d’activité a et aura besoin de main-d’œuvre qualifiée. Que chacune et chacun se sache remercié au nom des familles de collégiens !

partenaires-usinage-po-17-mars-6-reduit.jpg

 

 

 

Airbus, Yves Rocher et BIC
attendent les élèves de Marcel-Callo
 

Une nouvelle convention a été signée entre le Lycée Marcel-Callo et les entreprises Airbus et Yves Rocher. Avec un témoin de marque : Bic. Et une même inquiétude pour les trois entreprises : la pénurie de salariés.Double fonction pour cette signature : pérenniser des partenariats réels et effectifs depuis plusieurs décennies avec Yves Rocher et Airbus, mais aussi dire que les entreprises industrielles ont des postes intéressants à offrir aux jeunes générations.

conventon-yvesrocher-et-airbus-6-mars-2012.jpg

« On ne signe pas des conventions pour se faire plaisir, mais pour participer à un effort commun de développement du territoire et répondre aux entreprises tout en offrant à nos jeunes des perspectives intéressantes », insiste Vincent Maisonneuve, le directeur de l'établissement scolaire.

« Cela favorise les échanges entre les enseignants et le monde de l'entreprise, et permet de mieux faire comprendre nos besoins », complète William Fadet, DHR du groupe Yves Rocher.

Des besoins aussi qui ont conduit Airbus et Marcel-Callo à créer un CAP puis un bac professionnel dans le domaine de l'aéronautique, rappelle Dominique Legru, responsable du développement des ressources humaines pour Airbus. « Nous avons réalisé que pour trouver du personnel compétent, il fallait descendre de notre tour et aller vers les écoles expliquer l'étendue de nos métiers, leur intérêt, les perspectives... »

Des recrutements tous les ans

Des besoins qui ont amené aussi Guy Lefebvre, directeur de l'entreprise Bic de Redon, à participer à la conférence hier soir. Une présence rare. « Nous avons chez nous une cinquantaine d'anciens de Marcel-Callo (sur 350 salariés), explique-t-il. Et en montrant le fameux crayon quatre couleurs, « c'est entre autres grâce à eux que nous avons pu automatiser la fabrication de ce crayon, ce que l'on disait impossible... » Et l'entreprise recrute cinq à dix mécaniciens de plus chaque année, pour faire face aux départs en retraite et à l'afflux de commandes. « Il y a deux ans, nous fabriquions 2 millions de briquets par jour, aujourd'hui on en fait 3 millions. » Le groupe a des sites de production aux USA, au Brésil et en Espagne, « mais c'est nous, à Redon, qui fabriquons les machines-outils de tous les sites de production. Nous avons un outillage ultramoderne. Nous sommes inventifs et réactifs. Cela devrait vous plaire », dit-il en s'adressant aux élèves présents avec un sourire.

Guy Lefebvre explique aussi que l'on rentre chez Bic en bas de l'échelle, et que l'on grimpe jusqu'au poste de directeur, si on le veut : « j'ai commencé avec un CAP ajusteur outilleur... » Des perspectives qui existent aussi chez Yves Rocher. « Ce n'est pas le plus diplômé qui arrive forcément en haut de la pyramide, assure William Fadet, c'est celui qui en a l'envie. » Ou chez Airbus, « M. Crusson, qui était notre directeur jusqu'à l'an dernier, glisse Dominique Legru, est rentré dans l'entreprise comme apprenti ajusteur. Nous investissons chaque année dans 77 000 heures de formation. »

Hier soir, le message était clair : les industries ont de belles perspectives et des carrières passionnantes à offrir aux jeunes. Encore faut-il en pousser les portes !

Christelle GARREAU, Ouest-France du 7 mars 2012

Flavien Leroux participe au 4L Trophy 2012

Parmi les participants au 4L Trophy 2012, Flavien Leroux, élève de Terminale Bac Pro Automobile à Marcel-Callo.
Voici son récit de cette belle aventure qui conclue le travail de toute une année.

Le 4L Trophy est un raid humanitaire destiné aux étudiants de 18 à 28 ans dont la 15ème  édition se déroulait du 16 au 26 février 2012. En voyant un reportage à la télévision sur le sujet, je suis allé consulter le site internet pour voir les détails du raid. « C'est idéal de partir à l'aventure en groupe ; on se sent moins seul, moins de risques si on a un problème ». J’en ai parlé à Emmanuel Plaisance, un ami que je connais depuis la maternelle et qui est  étudiant en informatique à l'IUT de Nantes, et … nous nous sommes lancés dans cette aventure !

« Au-delà d'un simple raid dans le désert marocain, c'est avant tout la motivation d'apporter un soutien humanitaire aux enfants vivant dans les régions les plus reculées du Maroc qui a guidé notre participation ». Chaque équipage doit transporter 50 kg de fournitures dans son véhicule (soit un total de 60 tonnes pour l'ensemble de la caravane) qui ont été remises à la Ligue marocaine de protection de l'enfance ». « En ce qui nous concerne, nous sommes partis avec 10 kg de conserves (denrées non périssables), un sac de fournitures scolaires et un fauteuil roulant ».

Pour financer partiellement notre participation à ce projet, nous avons démarché et rencontré de nombreuses personnes qui ont accepté de soutenir notre projet solidairement. Nous tenons à travers ce message à remercier nos neuf partenaires locaux. En effet, au total, pour leur participation au raid, les équipages doivent trouver 7 000 €, dont 3 100 € dans un premier temps pour l'inscription début décembre. « Notre stratégie de sponsoring a reposé sur la réalisation d'un véhicule visuellement attrayant. Pour cela, nous avons proposé de placer des encarts publicitaires sur notre Renault 4L pour une période d'un an ».

Ce raid, c’est d’abord un gros travail de préparation de la 4L pendant une année entière afin qu’elle puisse traverser les 6000 km d’autoroutes, d’atlas et d’oueds de sable. « Avec deux voitures, nous en avons fait une ». C’est aussi toute l’organisation logistique et administrative. Et puis, enfin vient le périple !

Nous avions rendez-vous le 16 février à St Jean-de-Luz pour le rassemblement général  et pour les vérifications mécaniques de notre 4L. Puis de St Jean-de-Luz, nous avons traversé l’Espagne, en convoi afin de rejoindre le port d’Algésiras pour prendre le ferry. Arrivés au Maroc, nous avons fait une boucle depuis Tanger jusqu’à Marrakech en passant par le désert de Merzouga. En 5 étapes, nous avons affronté les ensablements, quelques soucis techniques, mais nous avons surtout fait de belles rencontres et partagé la solidarité de tous les équipages participants.

4ltrophee0-flavien-et-emmanuel.jpg4ltrophee3-petit.jpgaffiche-2012-entiere.jpg

 

 

 

 Même si le raid est fatiguant, il nous en restera une formidable expérience et de magnifiques souvenirs.
Flavien LEROUX


De l’or et de l’argent en tournage aux Olympiades régionales des métiers

280  jeunes bretons en compétition dans 40 spécialités ont participé à la sélection régionale des 42e Olympiades des métiers à Rennes du 2 au 4 février 2012. Ces épreuves régionales ont permis de sélectionner l'équipe de Bretagne, constituée des médaillés d’or dans chaque métier, qui disputera la finale nationale à Clermont-Ferrand du 22 au 24 novembre prochain. Cette étape nationale de la compétition permettra à son tour de constituer l’équipe de France qui participera ensuite à la finale internationale à Leipzig du 2 au 7 juillet 2013.

Pour les Olympiades bretonnes des métiers du 2 au 4 février 2012, il y avait trois candidats de Marcel-Callo qui ont fait honneur à notre Lycée par leurs prestations de très bon  niveau et leurs excellents résultats : David Desmoulins a terminé à la 4ème place en Technologie Automobile et Jérémy Lambert à la 2ème place en Usinage-tournage avec la médaille d’argent. Et Jean-Marie Texier a fini 1er avec la médaille d’or régionale en Usinage-tournage. Et de ce fait, il fait donc partie de l’équipe de Bretagne qui participera à la finale nationale à Clermont- Ferrand en novembre prochain.

Nous exprimons nos très sincères félicitations à ces 3 candidats pour leur réussite à ce concours, et nos remerciements pour leur participation qui a mis notre Lycée à l’honneur.

jean-marie-texier-medaille-d-or-bretagne.jpg        

 

 

jeremy-lambert-et-jean-marie-texier-au-lycee3-1.jpgEt nous sommes désormais tous supporters de Jean-Marie : ci-dessus médaille d'or dans l'équipe de Bretagne et ci-contre photographié dans les espaces de formation d'usinage du Lycée en compagnie de Jérémy Lambert, médaillé d'argent.
Nous espérons et croyons qu’il pourra être sélectionné dans l’équipe de France qui ira en Allemagne en juillet 2013.
Allez, Jean-Marie, encore bravo et bonne chance pour Clermont-Ferrand !

 

Techniciens d'Usinage: des personnes recherchées par les entreprises !

Lors de la semaine InfoMétiers du Lycée Professionnel Marcel-Callo, les entreprises de ce secteur d'activité ont cajolé nos jeunes en formation de Bac Pro Technicien d'Usinage. Le jeudi, elles les ont accueilli en visite dans leurs locaux; le vendredi matin, elles sont venues à leur rencontre au sein du Lycée pour leur expliquer leurs domaines de compétences; et les vendredi soir et le samedi matin, trois d'entre elles sont venues dans notre sectuer Usinage pour participer à nos Portes-Ouvertes et expliquer aux familles l'intérêt de cette formation et leurs besoins en salariés compétents. Autrement dit, les entreprises attendent nos élèves à la fin de leurs études pour les recruter. Et les offres d'emploi dans ce secteur sont vraiment très nombreuses comme en fait état l'article ci-dessous paru dans "Les Infos de Redon" le mercredi 8 février 2012.

formations-technicien-d-usinage-article-les-infos-du-8-fevrier-2012-c.jpgArticle de Jo Guillouche le 23 janvier 2012

Les lycéens de Marcel-Callo vainqueurs 2011
du challenge « les lycées dans la course »

Samedi dernier 21 janvier 2012, à la salle des fêtes de Marsac-sur-Don (44), le CRSA Bretagne – Pays de la Loire (Comité Régional du Sport Automobile) avait réuni tous les participants à toutes les compétitions automobiles organisées en 2011 pour la proclamation des résultats et la remise des trophées. Et parmi eux, les élèves et adultes de l’équipe Campus du Lycée Marcel-Callo qui ont exprimé ensuite leur étonnement « devant tant de spécialités de compétitions automobiles réunies pour cette cérémonie ».

campus-21-janv-2-sur-podium.jpg

 

 

Le 21 janvier 2012, pour la remise des trophées, de gauche à droite : Vincent Maisonneuve, Marina Guérin, Frédéric Rialland, Philippe Hercelin, David Beaudrit, Jacques Ollivier (CRSA), Mallory Gautier, Camille Robino, Yves Caillère, David Desmoulins et Pierre Tollemer (CRSA). Autres membres de l’équipe absents sur cette photo : Annaelle Moureau, Cyril Lemarié et Elwin Breleur.

Parmi les compétitions organisées par le CRSA, le challenge « les lycées dans la course » met en amicale concurrence les jeunes lycéens de sept établissements de Bretagne et Pays de la Loire. Cette épreuve, instituée en 2004, a pour but d’intéresser les jeunes à la compétition automobile avec trois volets : un côté sportif avec les courses, un aspect mécanique avec la préparation des véhicules et un volet pédagogique centré en particulier sur la communication autour du projet.
"En clair, nous fournissons à chaque lycée une voiture, une mini-Formule 1, explique Arnaud Vercauteren. Les élèves volontaires désignent quatre pilotes, dont deux titulaires, une fille et un garçon. Puis une « team » de mécaniciens, de personnes en charge de la logistique, de la communication. En tout, une douzaine de lycéens » Au lycée ensuite de trouver les fonds, auprès de sponsors, pour financer les déplacements, etc."
Une fois l’équipe formée, commencent les sélections. Les jeunes doivent effectuer un total de neuf week-ends de course, de mars à octobre.Des slaloms, où la vitesse moyenne effleure les 120 km/h. Au moindre couac, les mécaniciens réparent le bolide de 110 CV. Puis passent la semaine à la bichonner avant la prochaine course.
« Aucune expérience en pilotage n’est demndée, le comité fournit des cours gratuits aux pilotes. Mais les mécaniciens doivent être en fillière automobile, ce qui leur donne de vrais exercices de pratique. », dit le directeur du lycée Marcel Callo, Vincent Maisonneuve.

Et samedi dernier, c’était la récompense pour Marcel-Callo !

campus-21-janv-3-dans-atelier.jpgcampus-21-janv-1-dvt-salle.jpg

 

 

 

 

 

Après avoir écouté pendant plus de deux heures les résultats des autres compétitions, les jeunes de Marcel Callo et leurs professeurs explosent de bonheur en entendant leurs résultats : parmi les sept lycéens engagés dans ce challenge automobile, ils sont les lauréats de la saison 2011. « On avait beaucoup d’espoir ; on est vraiment comblé » disent en chœur les deux enseignants responsables de l’équipe, David Beaudrit et Philippe Hercelin. Avec pour cadeaux la coupe, bien sûr, et aussi huit places d’honneur aux 24 heures du Mans 2012 !
De belles récompenses après une saison intense. En effet, lors de chaque course, un challenge mécanique est demandé aux mécanos. « Tout cela se fait en dehors du temps de travail et demande une vraie complicité entre l’équipe enseignante, qui les suit lors de chaque déplacement, et les jeunes », souligne Vincent Maisonneuve. Et les lycéens et leurs encadrants doivent aussi réaliser un site internet, retraçant leur challenge, ainsi qu’un film d’une quizaine de minutes. Et c’est tout ça que récompense le jury.
Les pilotes, Camille Robino et David Desmoulins, sont aux anges : « nous avons vécu une superbe année, et beaucoup apprécié l’entente entre les élèves et les professeurs de Marcel-Callo. Et aussi la bonne entente entre les équipes concurrentes ». Et de donner des avis de spécialistes : « les pilotes de toutes les équipes ont énormément progressé pendant la saison : pour mieux appréhender es trajectoires, et pour prendre les virages plus vite sans erreur ».
Et que leur a apporté cette année ? « Nous avons découvert le monde de la compétition automobile, et ça nous a passionnés. Et d’ailleurs, nous allons tous les deux aller plus avant dans ce domaine en nous lançant chacun de notre côté dans les épreuves de sprint-cross ». Dès la saison 2012 pour David avec son père, et sans doute en 2013 pour Camille. Pour la saison Campus 2012, « nous ne pouvons pas être pilotes deux années de suite ; mais nous allons continuer à suivre et aider l’équipe Campus de Marcel-Callo », comme mécanicien pour David, et comme reporter pour Camille.
Et maintenant, en avant pour la saison 2012. Et aux suivants de « conserver le bon esprit de groupe qui caractérise l’équipe et qui permet de bien s’entendre et donc de progresser » souligne David. « Le challenge de la nouvelle équipe, ce sera de doubler la mise et de remporter le trophée de la saison Campus 2012 … et c’est tout à fait possible ! » concluent David Beaudrit et Philippe Hercelin, les deux professeurs responsables de l’équipe de Marcel-Callo.

Date de dernière mise à jour : Lun 07 Jan 2013